Questions & réponses

Qu’est-ce que l’hypnose ?
L’hypnose est un état modifié de conscience proche de l’état passager que nous expérimentons juste avant de nous endormir, ou quand nous sommes transportés par un film qui nous déconnecte de la réalité immédiate, ou encore quand nous sommes plongés dans une méditation ou un rêve éveillé. Cet état permet d’atténuer l’emprise parfois trop grande du mental pour dénouer en profondeur des blocages psycho-émotionnels ou pour modifier des habitudes.

Peut-on me manipuler sous hypnose ?
La personne en état d’hypnose reste consciente de ce qu’il se passe et de ce qu’on lui dit. Elle demeure toujours libre de refuser une suggestion qui ne lui conviendrait pas. Le contexte d’hypnose utilisé en thérapie n’est pas comparable à celui de l’hypnose de spectacle ou de divertissement, que l’on peut voir dans des salles de spectacle, à la télévision ou dans la rue (street-hypnose). Certains profils très suggestibles se prêtent plus facilement au jeu de l’hypnose de spectacle que d’autres, mais ils sont toujours conscients, libres de réagir et de s’opposer à des suggestions contraires à leur éthique et à leurs valeurs.

Y a-t-il plusieurs degrés d’hypnose ou de transe hypnotique ?
Oui, il existe jusqu’à 30 degrés de transe en hypnose. Le degré de transe qui correspond à 30 est celui qu’on utilise pour l’analgésie chirurgicale. En cabinet d’hypnothérapie, le degré de transe hypnotique varie entre 7 et 20 degrés, selon les techniques employées mais aussi selon les personnes. Le degré de transe compris entre 7 et 11 correspond à un état méditatif adapté pour une exploration du passé ou hypno-analyse, qui permet une ouverture de conscience propice à la mise en place de changements intérieurs et de transformations thérapeutiques. Ce degré de transe léger est assez rassurant pour le bénéficiaire car le dialogue est maintenu avec le praticien, le bénéficiaire pouvant réagir, parler et répondre aux questions sans fournir d’effort important. Il ne génère pas ou très peu d’amnésie durant le déroulement de la séance. Le degré de transe moyenne varie entre 13 et 20 degrés. Il est adapté pour le cas où le bénéficiaire souhaite rester passif et ne pas parler durant la transe. Cet état hypnotique est indiqué pour induire des changements sans explorer ou revisiter le passé.

Puis-je obtenir les mêmes bénéfices thérapeutiques sans être sous hypnose ?
Oui, on peut bénéficier des bienfaits d’un grand nombre d’outils thérapeutiques efficients en gardant les yeux ouverts et en restant en état de veille durant la séance. La diversité de ces approches thérapeutiques me permet d’ajuster au mieux mon service selon le profil et les besoins de chacun.

Combien de séances faut-il prévoir ?
Il est difficile de répondre à cette question au préalable, car cela dépend des personnes et des situations, et également de la motivation et de l’implication de la personne qui consulte. Plus la situation est complexe (plusieurs problèmes ou objectifs à prendre en compte), plus le nombre de séances peut augmenter. Mais ce n’est pas une règle et dans ce domaine rien n’est établi d’avance. L’hypnose fait partie des thérapies brèves. Brève n’est cependant pas synonyme d’instantané… Il faut laisser le temps à la psyché d’élaborer les processus de changement et de transformation souhaités et ce temps est variable d’une personne à l’autre.